Modifier







          José Bové


             (1953-….)

             Les moissons de la paix.



    José Bové a lissé ses moustaches, mis sa bouffarde dans la bouche, les mains dans les poches puis il est parti vers le monde pour affirmer son refus du service militaire et de l'objection de conscience, pour arrêter la destruction du monde et pour sauver le vivant.
     Ce bélier hérétique qui préfère la charrue au fusil sera donc considéré comme déserteur et recherché par l'armée.

     1973 - Larzac.
     1974 - Moisson pour le tiers monde sur le Causse avec 50 000 personnes.
     1976 - Il devient éleveur de brebis au hameau de Montredon.
     Le bélier a la tête suffisamment dure pour enfoncer les portes des prisons où il sera enfermé de nombreuses fois. La tête suffisamment dure pour ouvrir la voie aux nombreuses luttes qui l'attendent.
     José Bové devient le granit du pays d'Oc contre lequel se briseront les avatars du libéralisme.
     Du granit pur. Une forme de matière post-situationniste indestructible. Une fameuse équipe avec son pote René Riesel, l’enragé (1).
     1981 – François Mitterrand annule le projet d’extension du camp militaire du Larzac.
     Le granit a vaincu les servants de l’administration.

     1987 - Accouchement de la confédération paysanne.
     1998 - Coups de boule contre les sojas et maïs transgéniques de Monsanto à Nérac. Huit mois de prison avec sursis avec son pote et Francis Roux .
     1998 - Membre fondateur d’Attac.
     1999 - Coups de boule contre le centre international en recherche agronomique pour le développement (cirad). 6 Mois de prison ferme avec son pote.
     Coups de boule contre le Mac Donald de Millau. 3 mois de prison ferme.
     Le bélier pulvérise les OGM.
     Le bélier démonte les symboles de la mal bouffe.
     Le bélier enfonce les portes des geôles libérales.

     2002 - Bouclier humain autour de Yasser Arafat à Ramallah. Arrestation puis expulsion par les israéliens.
La Catharie hérétique et les faucheurs de guerre font connaissance avec les barbelés cruels du Mossad.

     2004 – José Bové devient le porte parole de Via Campésina (2).
     La famine du sud causée par la mal bouffe du nord.
     Mission de solidarité à Fransisco Cortes emprisonné en Bolivie. José Bové est reçu par le député Evo Morales et par Carlos Mesa le président de la république.

     – Marche pour la décroissance. Le bélier, avec Albert Jacquard (3), Serge Latouche (4), Jacques Testart (5) , Paul Aries (6), Majid Rahnema (7), marche contre le grand prix de formule 1, ce puissant symbole de la société de croissance mortifère.

     2007 – Candidature à la présidentielle. Le bélier s’est pris les cornes dans le barbelé du suffrage (8).
     2009 – Élu député européen Europe Écologie Les Verts.
     2014 – Réélu député européen Europe Écologie Les Verts.

     José Bové c’est la fusion du social et de la politique, c’est la réunion espérée du nord et du sud.
     José Bové c’est la critique de la mal bouffe, ce corollaire d’une société où la réussite morale est proportionnelle au poids du fric encaissé.
     José Bové c’est la convergence des courants qui souhaitent sortir de la réalité de ce monde funeste. C’est la confluence des êtres humains qui rêvent de se libérer des théories productivistes létales et de leurs technologies dangereuses.
     José Bové c’est le geste auguste du faucheur d’OGM . C’est le moustachu du Larzac à l’haleine de Roquefort.


          --------------------//--------------------


José Bové


Sur les routes de campagne
Kerouak et Rimbaud
Portent un blouson de cuir noir
Et des serpes dans leurs cageots.
La vie de José danse devant leurs yeux
Ses valises s'empilent sur leurs chemins.


Le maïs du Golgotha est OGM
Et ses prés sont cybernétiques.
L’écologie est devenue numérique
Et ses fleurs sont des ordinateurs.
Les étoiles n’ont plus de mouchoir
Pour essuyer leurs lunettes.


Faucheurs du cosmos
Pour que la lumière du bonheur
revienne sur nous
Comme une pluie amicale
Et que de nouveau,
Soient heureux les escargots.



          --------------------//--------------------




    (1) René Riesel, situationniste à l’origine des enragés de mai 1968
    (2) Mouvement international qui coordonne des organisations de petits paysans en Asie, Amériques, Europe et Afrique
    (3) Albert Jacquard, chercheur et essayiste
    (4) Serge Latouche, économiste Théoricien de la décroissance économique
    (5) Jacques Testart. Biologiste. Père du bébé éprouvette Amandine née en février 1982
    (6) Paul Aries. Politologue, intellectuel de la décroissance et de l’écologie politique
    (7) Majid Rahnema. Diplomate et ancien ministre iranien. Théoricien de la simplicité volontaire
    (8) 1,32 % des voix